Mon Minou est tous ses Secrets intimes

L’inflammation des voies urinaires ou Cystite est une affection désagréable, généralement causée par une infection bactérienne. L’appareil urinaire d’une personne en bonne santé est stérile. Lorsque des micro-organismes pathogènes y pénètrent, ils peuvent se multiplier, ce qui entraîne une infection.

Habituellement, dans ce cas là on parle de cystite. Elle peut également entraîner une inflammation des reins ou de l’urètre.

En raison de leur structure anatomique, les femmes sont plus susceptibles de souffrir d’une inflammation des voies urinaires. Le groupe à risque comprend surtout les jeunes filles sexuellement actives. La sensibilité augmente également chez les femmes enceintes et les femmes en post-partum. Les personnes souffrant de calculs rénaux ou de diabète sont également plus sujettes aux infections.

Les symptômes de l’inflammation des voies urinaires sont les suivants :

  • douleur et brûlure sévères
  • urination fréquente

Il a parfois une odeur désagréable et contient aussi du sang. Souvent, il y a aussi une légère fièvre et une faiblesse du corps. Pour soigner une telle infection, il est nécessaire d’en déterminer la cause exacte. Il est utile de se rendre chez le médecin à cette fin, qui recommandera un test urinaire général. Lors de la visite, nous découvrirons quel médicament ou complément nous aidera le plus rapidement possible à combattre la cystite.

Et pour la cystite ?

L’inflammation de la vessie peut entraîner, entre autres, de graves maladies rénales. Cela vaut donc la peine de prendre soin de la prévention. Il existe sur le marché des compléments alimentaires qui favorisent le bon fonctionnement du système urinaire. Ils peuvent aider à la fois à prévenir l’infection et à soutenir le processus de guérison. Dans la prévention de l’inflammation des voies urinaires, il est également important de veiller à l’hygiène personnelle, de boire beaucoup et de vider fréquemment la vessie. Cela permet de se débarrasser des bactéries potentiellement pathogènes. Vous pouvez également envisager d’utiliser des compléments alimentaires pour soutenir l’immunité de l’organisme.

Parfois, après un diagnostic de cystite, le médecin prescrira un médicament. Celle-ci est souvent basée sur la furasidine, également connue sous le nom de furagine. Il s’agit d’une substance active qui inhibe la croissance des bactéries à l’origine de l’inflammation. Un traitement approprié de l’inflammation des voies urinaires est important car l’affection peut se reproduire.

Médicaments et suppléments pour la cystite

En prenant les bonnes préparations, nous sommes en mesure de nous débarrasser des symptômes de l’inflammation des voies urinaires même en quelques jours. Ces produits médicaux contiennent un complexe d’ingrédients naturels, présentant un effet bénéfique sur le système urinaire, par exemple, grâce à des propriétés antibactériennes. Nous parlons, entre autres, de :

  • canneberge
  • ortie
  • le bouleau
  • pissenlit
  • cynorhodon
  • sage

La lactoferrine et la vitamine C sont également des suppléments populaires.

Les médicaments et les compléments alimentaires pour la cystite se présentent sous de nombreuses formes différentes : des comprimés enrobés et des capsules molles aux sachets de poudre pour faire une suspension orale. Le pharmacien peut également recommander des tisanes et des bonbons, des jus naturels et des eaux médicinales. En pharmacie, vous pouvez également trouver des tests pour les infections urinaires à utiliser à domicile.

Comment prendre soin de la vessie pour éviter les infections ?

Prendre soin de son hygiène intime n’est pas le seul moyen de réduire le risque d’infections urinaires. Pour éviter toute infection, il est utile de porter des sous-vêtements en coton et des vêtements aérés. En effet, les matières synthétiques ajustées ne laissent pas passer l’air, ce qui crée des conditions idéales pour la multiplication des bactéries. Vous devez également éviter d’utiliser les toilettes publiques. Si nécessaire, il est bon d’utiliser des couvre-sièges de toilettes jetables et des lingettes d’hygiène intime.

N’oubliez pas non plus de ne pas retarder votre visite aux toilettes en retenant votre urine. En effet, il s’agit d’un terrain propice à la prolifération des bactéries. Pour la même raison, il est utile de boire beaucoup d’eau (au moins 2 litres par jour) pour éliminer régulièrement les micro-organismes pathogènes de l’organisme. En outre, le menu devrait inclure des canneberges, qui présentent une activité antibactérienne et antifongique. Les fruits frais ou secs peuvent être remplacés par des compléments alimentaires.

Au lieu de prendre de longs bains dans la baignoire, choisissons des douches courtes. N’oubliez pas les tests urinaires préventifs. Cela vaut la peine de les faire au moins une fois par an. Dans le cas des femmes enceintes, il est recommandé de contrôler le contenu de l’urine même chaque mois.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *